Le Village magique
de Bertrand Hourcade (2001)

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir.)

CHF 28.-

« Retour

 ...Afin de traiter tout le monde d'une manière égale, j'ai pris l'habitude de faire adopter certaines décisions familiales d'une manière démocratique. Déjà lorsque les enfants étaient tout jeunes, je faisais lever les petites mains pour connaître les votes. Avec l'âge, les habitudes se sont ancrées, parfois à mon corps défendant...

 A propos du déménagement hors de Leysin, sujet maintes fois débattu, nous avons déjà eu un nombre impressionnant de votes. Invariablement, les deux votes adultes sont balayés par les trois votes adolescents. Aucune rémission, aucune discussion. Leysin, c'est Leysin. On y est nés, on y a vécu toute notre vie, on n'en veut point partir. Le message est clair, simple, net et précis. La constance de l'affection portée au village magique est admirable et fait accepter plus facilement aux adultes la dure loi démocratique. J'ai déjà pensé opposer mon veto, fort du droit que me confère ma position de chef de famille. Mais cela serait envoyer un signal négatif à l'encontre de l'exercice de la démocratie la plus pure. Après tout nous sommes bien en Suisse, exemple parfait - s'il en est - de démocratie, et je dois me plier au modèle du pays qui nous nourrit et que mes enfants étudient à l'école...



 Déjà connu par la publication de plusieurs ouvrages, consacrés notamment à l'enseignement et au rugby, Bertrand Hourcade aborde ici un nouveau genre.

 La famille que nous découvrons dans ce récit est-elle réelle ou fictive? Les autres personnages, sont-ils le fruit de l'imagination du narrateur? Celui-ci laisse à son public le soin de répondre.

 Par contre, il est bien clair que Bertrand Hourcade aime Leysin, «le village magique», et un tel enthousiasme se ressent, en filigrane, entre chaque ligne de ce texte...




(Pour une commande, veuillez vous adresser à l’auteur : Bertrand Hourcade, chalet Aquitaine, 1854 Leysin.)